Aller au contenu

Le Cabinet O'Connor

Le cabinet O’Connor s’occupe :

  • Recherche de personne disparue ou perdue de vue voire recherchée (prime)
  • Enquête de moralité (embauche, doute sur un tiers)
  • Recherche dans le cadre de succession
  • Détournement de mineur
  • Filature
  • Sécurité
  • Complément d’enquête
  • Abus de confiance
  • Expertise d’assurance
  • Enquête de bonne moralité

Warning

Généralement, le cabinet préfère éviter de travailler sur les affaires de mœurs, comme les divorces ou les adultères.

Généralement :

  • Mnémosyne Mémoria s’occupe des personne disparue, recherchée, complément d’enquête mais aussi assurance ; elle est un peu la miss à tout faire du cabinet
  • Alazée O’Connor est avocate et s’occupe des affaires de droits, abus et fraude
  • Jake O’Connor s’occupe des primes, filatures et sécurité

Responsabilité

  • Recueillir des preuves, notamment des preuves concrètes et physiques pouvant être utilisées devant les tribunaux, dans le cadre d’audiences légales et d’autres procédures judiciaires.
  • Vérifier les informations telles que les adresses des individus, les numéros de téléphone, l’identité des employeurs et des membres de la famille ; effectuer un travail de vérification et de comparaison avec des données détenues par l’administration.
  • Effectuer des recherches approfondies en se servant de bases de données en ligne telles que les procédures judiciaires et les dossiers publics.
  • Recueillir et analyser des données et tirer des conclusions à partir de preuves ou d’indices factuels.
  • Interroger des témoins, des experts et d’autres personnes concernées afin de recueillir des témoignages, des indices et d’autres informations supplémentaires.
  • Mener une surveillance, avec les limites d’un simple citoyen et sans aucune des prérogatives d’un agent de police afin d’étoffer toutes les informations recueillies lors de recherches et d’entretiens.
  • Suivre des suspects et témoins, surveiller leur domicile ou leur lieu de travail, prendre des photos ou des enregistrements vidéo afin de pouvoir les utiliser comme preuves.
  • Agir dans les limites autorisées par la loi, notamment en s’abstenant de se faire passer pour un représentant des forces de l’ordre.

Historique des affaires

ET BAH JE SAIS PAS


Dernière mise à jour : 2 janvier 2023
Créé : 22 déc. 2022