Aller au contenu

Le mess

Le mess

+sideLa cantine qui ne dort jamais et où il n’y règne qu’un vacarme infernale à toute heure de la journée. La nourriture est assez correct, mais est surtout destinée pour les soldats qui sont incapables de tenir correctement une poêle ou qui n’ont pas un rang assez élevé pour avoir leur propre quartier avec cuisine.
La nourriture est internationale et il y en a pour tous les goûts. A savoir que la nourriture est gratuite.

Elle est connectée au lotissement et il n’est pas rare de voir des recrues manger le repas qu’ils ont eu même cuisiné.

Les lotissements

+sideLa majorité des soldats qui se trouvent sur l’Arcadia se trouve ici. La majorité des quartiers des recrues ne possèdent qu’une chambre, mais les hauts gradés vivent dans des appartements plus grand, qui possèdent toutes les commodités, notamment des cuisines ou encore des douches individuelles.

La plupart des bâtiments possèdent des cuisines et des douches communes, pour les recrues voulant cuisiner.

Généralement, c’est un quartier plutôt calme, et très bien surveillé. Cependant, il arrive régulièrement que certaines recrues rentrent bourré sans qu’on leur dise quoique ce soit.

Le canal

+sideUn endroit calme où les soldats apprécie faire du vélo, courire ou simplement se reposer le long des quais.

Sa création a été quelque peu difficile, mais aujourd’hui, on peut même y pécher. Ce canal est alimenté par les eaux de pluies, et les eaux recyclés, et rejoint le lac. On peut aussi y faire un tour en péniche moyennant quelque Yen.

Le parc et le lac

+sideCréée par les meilleurs architectes japonais, le parc a une ambiance extrêmement zen, et nombreux sont les soldats en permissions qui viennent y faire la sieste, écrire ou dessiner : bref, se reposer.

La plupart du temps, les fêtes japonaises se font ici.

Installations scientifiques

+sideLe haut lieu de la recherche et surtout, le quartier général de l’Unité 731. Il contient de nombreux laboratoire de magie, mais aussi de biologie, physique, chimie… Bref : c’est une université au sens propre du terme.

Il contient aussi l’hôpital général de l’Arcadia.

Il y a pas mal d’usine à cet endroit, mais le lieu n’est pas vraiment pollué. Par contre, nombreux sont les laboratoires dangereux, et il n’est pas rare d’entendre des bruits d’explosions.

Quartier commerçant

+sideSitué un peu plus loin du parc, ce lieu à ciel ouvert contient quelque magasin, notamment de vêtements civils, nourriture, quelques pâtisseries, papeterie… Elle est géré par, parfois, des membres de la famille de certains soldats, mais en majorité par des japonais qui ont un contrat exclusif avec l’armée, sans être des soldats : bref, des sortes de semi-civil.

Il y a, en majorité, le meilleur de ce qu’on peut trouver dans le monde, mais à des prix tout à fait correct. Il y a même, parfois, des produits introuvables ailleurs, ou des test.

On retrouve, plus loin, le quartier des plaisir, mais aussi un bar.

Le bar

+sideL’endroit où quasiment tous les soldats, de toutes les nationalités, se retrouvent. Ni calme, ni reposant, avec jukebox et chahut offert. On y retrouve tous les alcools possibles, et il y flotte une odeur de bière.

En plus de l’alcool, on y sert toute sorte de petit plats, mais rien qui pourrait remplacer le Mess, c’est plutôt des apéritifs.

La plupart du temps, il est actif autour de 18h jusqu’à 3h du matin, bien qu’il soit ouvert à partir de midi. Comme pour le quartier commerciale, les serveurs et barman sont des civils qui changent régulièrement.

En tout cas, on peut largement s’y reposer avant de partir dans une nouvelle mission.

Quartier des plaisirs

+side-smSitué dans une rue adjacente au bar et au quartier commerçant, c’est une toute petite rue où se trouve, entre autres, un bain japonais, mais aussi des Geisha, un bar à hôtesse et, évidemment, quelques prostituée. D’inspiration très japonaise, la majorité des panneaux sont dans cette langue (bien qu’avec les sortilège de Babel, ce ne soit pas un soucis).

Il n’y a pas de jeux d’argents puisque fortement prohibé à bord de l’Arcadia.

Quartier administratif

+side
Un bâtiment par section qui forme un cercle, autour d’un petit parc. Il contient tout ce qui permet à l’Arcadia de fonctionner sur le papier : poste, visa, administration… La majorité des personnes qui y travaillent sont des soldats, bien que pas formés pour travailler sur le terrains. C’est un lieux très sensibles, avec de nombreux couloirs et très tortueux. Beaucoup d’endroits sont interdits aux plus bas gradés.

La majorité des soldats de terrains ne connaissent que certaines salles de réunions et l’endroits où ils doivent rendre leur rapports. Même les meilleurs se perdent dans le bâtiment.

A noter que aérodrome est rattaché au quartier administratifs, et la majorité des arrivés et sorties se font donc par là, ainsi que l’entrainement des pilotes.

Le centre d’entraînement

+side
On retrouve ici toutes les salles d’entrainement, qui vont de la simulation urbaine au combat contre des faux contractant. La majorité des armes y sont testés, et tous les soldats y sont tenus d’y aller même en permission. On ne se repose pas quand on est un membre de l’Impérium !
On y retrouve toutes les salles de sports de sport inimaginables, que ce soit piscines, tatami, courses, gymnastique, de musculations ou encore de sport en équipe. Il y a parfois des compétitions sportives qui sont toujours impressionnante à voire puisque les pouvoirs y sont autorisés.
La majorité des sports occidentaux et japonais y sont représentés, mais tout le monde peut proposer de faire découvrir des sports et organiser des cours.

La salle des Machines

+side
En général, ces pièces sont interdits d’accès aux membres non habilités. Assez dangereux, seule l’unité 731 affectée à la maintenance de l’Arcadia y est autorisée.

La majorité des machines sont alimentés directement par la Magie, mais on y utilise aussi du charbon et, évidemment, du pétrole. Il y a donc énormément de suie et de poussière dans ses pièces.

Ah, oui, certaines parties donnent directement : sur le vide.

La poste de pilotage

+side
Situé un peu en amont de la salle des machines, l’accès y est strictement contrôlé et seul une dizaine de personnes sont habilités à y entrer, tant cet endroit est presque le coeur (avec la salle des machines) de l’Arcadia. Heureusement, l’Arcadia fonctionne quasiment en autonomie sous pilote automatique, et rien que pour déplacer l’île, il faut des dizaines d’autorisation.

De plus, les installations sont contrôlés et reconnaissent la magie du pilote. Normalement, il est impossible, et bien de les “hacker”. Il faut aussi des dizaines d’heures d’entraînement rien que pour apprendre à contrôler l’Arcadia, ce qui se fait plus par la pensé que par le physique. Une personnes non entrainé ou même préparé mourrait.

Heureusement, la plupart des déplacements manuels se font par des barres à gouvernails.


Dernière mise à jour : 19 juin 2022
Créé : 17 juin 2022