Technologie

Bien que les années cinquante soient passés par là, l’unité 731 est la meilleure équipe de recherche mondiale, dépassant de ce fait les américains et Tesla.

En effet, dès les années vingt, ils s’emploient à créer des robots géants, remplis de Kanjis, destiné pour les brutes. En première ligne, ses « mécha » sont une des forces principales du Japon, leur permettant une grande souplesse et donc, des dégâts complètement irrationnels sur le champ de bataille.
Aujourd’hui, ses mécha sont largement employés par les brutes et les lourds, et font partis du paysage de l’Imperium. Ils mesurent environ deux ou trois mètres, sont faits de métal et portent des peintures et des couleurs diverses en fonction de la section, région, … Où se trouve le pilote. D’ailleurs, la plupart du temps, les « mécha » sont uniques pour chaque utilisateur. A la base, les mechas ressemblaient à des samouraïs géants, mais avec la globalisation de l’Imperium, chaque section a décidé de sa propre forme, puis les ajouts des demandeurs ont commencé à les diversifier totalement.

Dans les années quarante, c’est au tour des ordinateurs d’être présenté, s’appuyant sur des recherches des américains. Ainsi, bien que peu de personnes les utilise et la méfiance générale des gens face à cette nouvelle technologie presque révolutionnaire, elles sont relativement moyennement utilisés pour confectionner des cartes et discuter sur de longues distances.

Enfin, les robots, semblable à des pilotes autogérés, sont assez récents et peu utilisés, mais expérimenté par l’unité 731. Pendant un moment, les sections américaines et japonaises se battaient pour connaître la meilleure Intelligence Autogérée (IA), mais un combat a finalement montré les japonais vainqueurs. Ainsi, ils sont souvent utilisés en soutien. Maintenant, on retrouve souvent des petits robots, souvent de maintenance et de nettoyage, un peu partout dans les locaux de l’Imperium. Parfois, ils sont pilotés à distance, lors des maintenances sur les champs de bataille. Une IA est chargée de coordonner tous ses petits robots, et se nomme « Kami ».

L’aviation est très rarement utilisée, et on utilise encore des petits biplans pour les opérations rapides. Ce sont surtout des immenses dirigeables (autrefois à l’hydrogène du fait de l’embargo américain, mais aujourd’hui à l’Hélium) sur armés et extrêmement puissants. Des équipages de cinq cents personnes sont possibles, avec une majorité de Torches, mais aussi beaucoup de Météos et Chanceux. Ils font partis du ciel et peu de personnes ne s’intéressent à eux, sauf quand ils portent les couleurs de l’Impératrice. Mais le Muteki se repère à des milliers de kilomètres. De plus, les voyageurs utilisent communément les dirigeables – ou blimps.

Les téléphones fixes sont très courants, et automatique, c’est-à-dire qu’il y n’a pas besoin d’opérateur pour joindre directement quelqu’un. Beaucoup de travaux planches pour les rendre portable et s’émanciper totalement de la radio. L’Impérium travaille aussi beaucoup sur l’espace et toutes les sciences existantes. Il y a aussi, grâce aux illusionnistes et aux sonores, beaucoup de films, qui servent notamment aux propagandes de l’Impérium, mais pas que.
Enfin, au niveau des armes générales, la plupart du temps, les actifs choisissent d’eux même, mais on remarque pour les lourds une préférence générale pour les armes à feu lourdes tels que les mitrailleuses portables (dont ils compensent le recul grâce à leur pouvoir), pour les bougeurs, des armes de poings bien que les plus puissants optent pour une armure de combat, et pour les brutes une tendance aux armes contondante tel que les testubo (long bâton en métal d’environ un mètre vingt). Les arcanistes utilisent tous, sans exception, des cartes sur lesquelles ils marquent leurs sortilèges. La plupart des membres de la gardes fantômes, tels que les entropistes, lampes, estompeurs et voyageurs utilisent des sabres courts (Washikasi, tonto…).


Dernière mise à jour : 19 juin 2022
Créé : 17 juin 2022