Aller au contenu

Sylve

Historique

Synopsis

Troisième millénaire. On pourrait imaginer que les humains ont colonisés l’univers, mais il n’en est rien.
Pendant tout le second millénaire, jusqu’au XXVIIe siècle, fin officiel et fuite des Elites, l’humanité s’est combattue sur de nombreuses planètes du système solaire ainsi que sur sa propre terre. Persuadée de la fin de cette dernière, les plus riches, les armées, les soldats, ont décidé de l’abandonner, au bord du gouffre, aux plus pauvres.

Mais ces derniers en ont profité pour remodeler la planète, faisant de nombreuses découverte et expérience biologiques. Ces dernières ont alors conduit à ce troisième millénaire, où à force de chercher des alternatives à travers la nature, elle s’est transformée au point où une forêt avec une conscience est apparue.
C’est alors qu’elle a commencé à faire la guerre aux humains, qui, au lieu de continuer à se battre, ont décidé de bâtir des cités dans le ciel, loin de la forêt.

Mais ce n’est pas seulement la forêt qui a muté, mais aussi les humains. La fuite de certaines expériences de laboratoire, visant à la base à améliorer l’humain et l’empêcher de trop consommer, ont crée une alternative à l’espèce humaine. Toujours compatibles avec elle, mais avec des capacités totalement différentes de celles des humains. Ces derniers se sont certes améliorés avec des implants, mais pas au point de posséder ce que certains appellent des pouvoirs, certains liés à la nature, mais tous hors de la réalité, irrationnel. On les a nommés Ophrys, et ils vivent communément en bas, dans la forêt.

Tout pourrait penser que le monde est rose, mais malheureusement, d’étranges découvertes au cœur de la forêt font s’affoler certains scientifiques, sans compter les attaques terroristes d’un groupe d’Ophrys qui désire le départ total de l’humanité de la Terre, considérant cette dernière comme leur appartenant.

Historique

  • 2080 : Découverte des implants bionotropique, début d’une utilisation médicale.
  • 2100 : Utilisation des implants étendue à tout type d’utilisation, notamment dans la guerre.
  • 2110 : Amélioration des implants, qui remplacent maintenant tout type de moyen de communication.
  • 2111 : Lancement officiel du PsyNet, équivalent d’internet mais à travers les implants.
  • 2130 : Colonisation officielle de Mars.
  • 2150 : Colonisation officielle de Venus, extension de la colonisation de Mars à ses lunes.
  • 2170 : Colonisation et utilisation des satellites du Systèmes solaire.
  • 2200 : Dissolution de la plupart des pays pour créer des gouvernements planétaires.
  • 2250 : Guerre entre Mars et Venus.
  • 2252 : Entrée en guerre de la Terre.
  • 2270 : Armistice.
  • 2300 : Découverte des moteurs Luminiques, permettant des déplacements par bond quantique, permettant la création de vaisseaux ultra rapide.
  • 2310 : Départ du système solaire et exploration spatiale étendue au reste de la Voie Lactée.
  • 2400 : Début de la Confédération Martienne.
  • 2450 : Annonce du Conglomérat Terrien.
  • 2480 : Coup d’état sur Venus, création de l’Empire.
  • 2500 : Guerre pour obtenir les ressources d’Aldébaran IV entre la confédération et le conglomérat.
  • 2501 – 2600 : Siècle marquée par les guerres incessante dans la Nébuleuse du Patriarche.
  • 2600 – 2700 : Guerre entre l’Empire et le Conglomérat. Début des bombardements de la Terre et de Venus.
  • 2745 : Annonce de « La fin Du Monde » avec une disparition quasiment complète de la biodiversité et de la nature. L’air devient irrespirable dans de nombreuses zones. Disparition de la population humaine jusqu’à 90 %.
  • 2750 : Fuite officielle des élites, disparition de la Terre des cartes, dissolution du gouvernement terrien et anarchie.
  • 2765 : Création de nombreuses cités états. Ces dernières finissent par élire un gouvernement. Mise en place dans de nombreuses cités d’un système proche du communisme et quasi disparition des classes sociales.
  • 2770 : Début des expérimentations biologiques sur Terre.
  • 2775 : Vénus arrête d’émettre.
  • 2780 : Mars arrête d’émettre.
  • 2800 : Annonce officiel de la fin des transmissions avec le reste des habitants de la Voie Lactée : les terriens sont livrés à eux même.
  • 2801 : Reprise de la Nature sur Terre, notamment grâce aux nombreux gènes et l’arrêt complet d’utilisation des énergies fossiles et nucléaires.
  • 2810 : Début de l’expérimentation de phytogènes sur les humains.
  • 2812 : Fuite importante dans un laboratoire Nord-Américain, de nombreuses plantes et microorganismes disparaissent dans la nature, contaminant les à l’entour.
  • 2830 : Apparition importante de portion de forêt capable de penser et réagir face aux humains.
  • 2840 : Découverte d’un arbre pensant, avec un cerveau semblable à celui d’un humain.
  • 2880 : Premières attaques de la forêt sur des villes humaines. Première guerre du « Nouveaux Mondes ».
  • 2890 : Création des enclaves – vestiges d’anciennes cités états ayant survécu, amélioration des phytogènes pour rendre les humains plus combattifs.
  • 2900 : Découverte de la télékinésie, et de son effet sur la forêt. Création et utilisation massives d’implants.
  • 2910 : Premiers Ophrys, beaucoup semblent relié psychiquement à la forêt. Tous possèdent ce qu’on nomme des « pouvoirs ».
  • 2915 – 2930 : Seconde Guerre du Nouveaux Monde
  • 2930 : Premiers Ophrys non reliés au Réseau de la planète.
  • 2945 : Les enclaves commencent à s’élever et des villes dans les cieux apparaissent.
  • 2950 : Création d’implants pour permettre la survie en altitude.
  • 2960 : Création de District suivant la terre mais beaucoup plus élevé, semblable à des pays. La plupart des cités états des continents sont reliés, mais les lois changent en fonction des districts.
  • 2970 : Modification génétique pour permettre la survie en altitude, permettant l’arrêt d’utilisation des implants. Toutes les générations d’humains suivant cette décision ont des gènes de résistances.
  • 2990 – 3010 : Guerre entre les Ophrys reliés et non reliés. Les humains n’interviennent pas. Elimination de la majorité des Ophrys reliés.
  • 3030 : Apparition de village d’Ophrys. Découverte que les Ophrys n’aiment pas l’altitude et ont du mal à vivre dans les Districts.
  • 3040 : Rapport sur des cas d’évanouissement et gènes respiratoire des humains au sol. On découvre que c’est lié aux gènes de résistances utiliser en 2970. Modification des combinaisons pour permettre aux humains de travailler sur Terre.
  • 3050 : Apparition des premiers demi-ophrys, mélange entre les humains et des Ophrys. Physiquement plus proche des humains, ils peuvent vivre à la fois dans les Enclaves et sur terre.
  • 3055 : Premiers cas de racisme anti-Ophrys par les humains.
  • 3060 – 3070 : Troisième guerre du Nouveau monde.
  • 3070-3080 : Ségrégation dans la majorité des pays entre les humains et les demi-ophrys. Certains sont bannis de leur Districts et des Villages.
  • 3080 – 3090 : Mouvement de libération des Ophrys.
  • 3090 : La majorité des Districts adoptent des règles visant à mettre à égalité les Ophrys et les Humains, mais certains Districts restent encore très racistes.
  • 3100 : Première trouvaille de personnes cryogénisés. La plupart sont morts à cause de la forêt, mais certains ont réussi à survivre.
  • 3150 : Jours actuels.

Les ophrys

Les Ophrys sont nés de modification génétique d’humains et de gènes de plante (phytogènes). Au départ, ils étaient destinés à être des soldats, mais la fuite de nombreuses expériences a fini par aboutir à la création de cette race. A l’heure actuels, la majorité des Ophrys sont compatibles avec les humains, et leurs progénitures sont viables. Ainsi, ce n’est pas une espèce différente de celle des humains, mais cette sous-espèce présente des différences physiques avec les humains.

Caractéristiques physiques communes entre Ophrys pure et hybrides

Les ophrys présentent notamment :

  • Des cornes, pour la majorité. Celle des Ophrys purs sont souvent plus grandes que celles des hybrides. Elles servent notamment à la communication avec la Forêt, et améliore les perceptions. Elles sont situées le plus souvent sur le haut du crâne, voire sur le front.
  • Une grande taille
  • Des capacités extrasensorielles, notamment des contrôles élémentaires. Il n’y a pas de différence de puissance significative entre les hybrides et les purs.
  • Un lien particulier, psychique, avec la forêt.
  • Peu de soucis respiratoires au sol.
  • Une agilité et une force supérieure à celle d’humain non-amélioré.
  • Peu de compatibilité avec les implants bionotropiques booster.
  • Des écailles, le plus souvent en cellulose. Elles sont très sensibles, mais peu fragile. Il y a beaucoup de différence entre les personnes, certaines peuvent être très douce et d’autres aussi rapeuses que des écailles de requins. Le plus souvent, elles sont situés sur les cornes, les joues, le cou, les bras et les jambes. La surface recouverte

Caractéristiques uniques aux ophrys purs

Seuls les Ophrys purs présentent une queue, souvent recouverte de cellulose ou d’écaille cornées (en kératine) d’origine épidermique. Elle sert notamment à la perception de la forêt, ainsi que dans le déplacement dans cette dernière.

La plupart des Ophrys purs présentent des cornes plus grandes que leur hybride, mais ne connaissant pas la proportion d’hybride dans la population, il est difficile d’évaluer si c’est à cause d’un pourcentage important d’ADN humains ou juste des différences régionales. De même pour la queue, qui tend en outre à se rétrécir avec le temps. Certains supposent que la queue aura disparu d’ici une dizaine de génération.

Enfin, les ophrys purs ont de grandes difficultés à évoluer dans l’environnement en haute altitude des humains. Ils ressentent notamment une gêne respiratoire, des vertiges, nausées, migraines, troubles du sommeils ainsi qu’une grande fatigue.

Comparativement aux hybrides et aux humains, leur peau est légèrement plus verte, mais cela ne se voit que très peu.

Caractéristiques propres aux hybrides

Les hybrides sont les seuls qui peuvent évoluer sans gêne à la fois dans les hautes altitudes et sur le sol.
Ils n’ont aucune différence de peau avec les humains, ainsi qu’avec leur teinte de cheveux. Certains passent pour des hommes, en camouflant leur écaille.

District

Les districts sont de très grandes régions englobant des villes qui sont reliés entre elles par des pontons qui servent de routes.

L’organisation et la politique est propre à chaque district, mais généralement, on retrouve un conseils élu tous les trois ans, parmi les Divisions, qui sont elle-même composés de divers corps de métiers. Généralement, on les classe comme suit :

  • La division des Scientifiques, regroupant la recherche, la médecine…
  • La division des Chasseurs, qui s’occupent à la fois de protéger les cités, mais aussi d’explorer « le monde d’en dessous ». C’est la seule division composée en majorité d’hybride. Souvent, les Chasseurs travaillent avec les scientifiques. Et nombreux sont les chasseurs-scientifiques appartenant à la fois aux deux divisions.
  • Les Architectes s’occupent de toute l’infrastructure des villes, avec à la fois s’occuper de la bonne tenue des piliers, ou encore des routes, mais aussi la structure et la veille d’Internet.
  • Enfin, les administrateurs sont généralement composés des métiers que l’on nommait « du tertiaire » et des « services » dans l’ancien temps. Il y a par exemple, les enseignants, bibliothécaires, vendeurs…

De plus, parmi ces divisions, il existe de nombreux conseils (généralement toutes relié par leurs affectations et métier), et la monté au pouvoir est très lente car elle dépend de nombreuses assemblées : c’est un système extrêmement pyramidal.

Les personnes sont libres du choix de leur Divisions, et peuvent appartenir à plusieurs à la fois. De plus, ils peuvent changer de Divisions s’ils en ont envie.

En outre, il existe un système d’échelons, qui se calcule à la fois sur l’état de la personne (célibataire, santé…), mais aussi sur son métier. Toutes les personnes à même échelon gagnent la même somme de Rez (monnaie mondiale, utilisé à priori dans la grande majorité des districts). Ils ne payent pas de loyer, et son logé par la ville en fonction de leurs besoins. Cependant, l’échelon n’intervient pas dans le choix de l’appartement. De même, la nourriture, l’eau et les objets de premières nécessités sont gratuits, sur base d’un quota journalier. Libre aux gens d’acheter plus que ce qui leur en faux.

Technologie

Implants bionotropiques

Il existe de nombreux types d’implants, mais les principaux sont séparés en deux groupes très simples :

  • Les implants civils, qui ne sont pas des boosters, mais des connecteurs ; la plupart du temps, au réseau internet. Il existe aussi des implants de sauvegardes mémoriels.
  • Les implants militaires, qui sont des boosters du corps.

Généralement, ce sont de simples triangles métalliques que l’on reconnaît aisément par leurs couleurs.
Il en existe de tout type, mais tous ont le même but : modifier les capacités de son porteur. Facile à poser, moins à retirer, ils se basent sur une compatibilité génétique, dont les plus hauts sont généralement artificiels. Ils se placent généralement sur des muscles ou des os.

Ils délivrent des drogues et neurotransmetteurs augmentant la capacité de leur porteur, mais les rendant aussi accros. De plus, ces substances empêchent les dépressions « post-bionotropique » généralement affiliées aux bionotropiques médicaux. Certains implants permettent un rajeunissement permanent, et couplé aux implants mémoriels, ont donné la classe des immortels.

Certains implants se présentent différemment : ce sont les générateurs de boucliers, très rare et difficile d’accès, ils permettent à leur détenteur d’activer un bouclier impénétrable pour les rayons des blasters.

Moins courants que les implants bionotropiques, les implants mémoriels se trouvent sur les cervicales et sont physiquement connectés à la mémoire. Il sauvegarde en permanence la mémoire qu’ils envoient sur un serveur ultra sécurisé à intervalle régulier. De plus, ils ont aussi une puce qui permet, en cas de mort et de non-sauvegarde à distance, de quand même restaurer la personne. En outre, elles permettent la modification des souvenirs : ajout, suppression, voire modification.

Il existe de très rares implants qui offrent des capacités extrasensorielles à leurs porteurs, mais les compatibilités sont terriblement minces, et peu sont les personnes à vouloir tenter l’aventure.

Les serveurs vivants

Pour soutenir l’infrastructure d’Internet, il a été décidé d’utiliser des bactéries phytogènes dont l’ADN aurait été redéfinit. Ainsi, cela a pû permettre la création de circuit biologique bactéries. Des superpositions de circuits sont plongés dans des gels nutritifs, et placé dans des serres à l’abris et à l’écart des districts. Les composants sont mis à jours via des phages inactifs dont l’ADN a été remplacé par celui de la bactéries. Au niveau du stockage, il a été décidé d’utiliser l’ADN de certaines bactéries, et chaque bactérie a son propre rôle au sein de la structure du serveurs.
De plus, ce sont d’autres circuits bactéries qui relient les serveurs entre eux, et certaines peuvent générer des ondes qui permettent la connexion à internet et aux réseaux.

Cette technologie de bactéries modifié a aussi permis des thérapies géniques parfaites, et la mise en place d’antibiotique. Il est très rares, actuellement, que des personnes tombent malades et en meurt.

Les caissons

Au cours des nombreuses guerres, il a été créé des caissons de cryogénie et qui ont surtout été utilisé pour contenir des soldats. Certains riches, qui voulaient « voyager dans le futur », ou en attente d’être envoyé sur certaines planètes, ont décidé d’utiliser ces caissons.

La plupart ont été détruit par la Nature elle-même, mais aussi des pillages, mais il arrive quelque fois qu’on retrouve des caissons intacts, et les personnes à l’intérieurs sont réveillée (à leur risque et péril, certains ne digérant pas le changement).

De plus, à cette même époque, les modifications et la création d’enfant par matrice et modification génétique était courante.

Les vêtements

Grâce à la maîtrise génétique, les humains ont modifié des plantes et des animaux pour créer des tissus à la fois souples et extrêmement résistants, mais aussi retenant bien la chaleur tout en étant bien aérée.

Il n’y a pas grand-chose à dire sur les vêtements civils, mais il est à noter que les chasseurs portent des combinaisons ainsi que des casques, pour leurs explorations dans la Forêt. La plupart des tissus utilisés ne laissent pas passer les balles, ce qui a rendu l’utilisation des armes à feu totalement inutile, et elles sont très peu utilisées.

Les armes

Comme dit plus haut, les armes à feu sont totalement inutilisées, et la plupart des gens préfèrent les armes à énergies (qu’on nomme « blaster »). Il existe de nombreuses armes avec des mixtes entre elles, et généralement, tous les soldats et mercenaires ont leurs préférences.

Il est à noter que les Ophrys n’aiment pas les armes à feu, et préfèrent l’utilisation de sabres en bois qu’ils utilisent en accord avec leurs pouvoirs, la plupart des ophrys maîtrisant de base le bois. Il est cependant possible que ce ne soit pas le cas, et les Ophrys font alors des armes sur-mesure, afin d’exploiter un maximum leur pouvoir.


Dernière mise à jour : 10 septembre 2022
Créé : 17 juin 2022